Elle naquit à Florence en 1566, et fut éduquée dans une ambiance de piété solide, jusqu’à son entrée au carmel, où elle devait se livrer à une vie cachée dans la prière et le renoncement. Ses Manuscrits nous renseignent sur sa vie mystique qui marqua profondément ses sœurs de Florence durant 25 ans. Préoccupée de la réforme de l’Église, c’est par le renouveau spirituel qu’elle voulut y travailler, en entraînant ses sœurs vers la perfection de leur état. Célèbre par ses charismes, elle mourut en 1607.